Interpoules 2006 : Les coulisses

Le calendrier du tournoi interpoules 2006 a été revu
et corrigé. Prévu pour s’achever, le 22 novembre
prochain, la compétition va finalement prendre fin le
18 novembre. Ce changement de dernière minute est
motivé par la finale de la coupe du Cameroun. Selon
certaines indiscrétions, la finale de la coupe du
Cameroun entre Union de Douala et Fovu de Baham serait
programmée pour le 19 novembre.

Les horaires des rencontres ont été ainsi modifiés. Le premier match à
Maroua comme à Garoua se jouera désormais à 13h et le
second à 15h, au lieu de 14h et 16h comme initialement
prévu, ceci est dû au fait que la nuit tombe très vite
en ce moment dans la partie septentrional du pays, et
aucun des deux stades retenu pour le tournoi n’est
éclairé.

Essomba Eyenga, le truculent président de Tonnerre de
Yaoundé a retardé la deuxième rencontre du stade
Roumldé Adjia de près de 30 minutes. Le patron du club
de Mvog Ada récusait le central de la partie, NDongue
Ehoungué. Essomba Eyenga en volait à l’arbitre
parce qu’il avait accordé un but à l’Union de Douala,
lors de la confrontation entre l’équipe de Kamdem
Michel et son équipe, la saison dernière. Dans la foulée, il a
aussi récusé, l’arbitre Gaoussoumou pour ses matchs au
cours de ce tournoi. Or, c’était le premier match de cette poule. Il est curieux que ces agissements ne donnent jamais lieu à des sanctions de la fédération, même si cela devient une marque déposée pour Mr Essomba Eyenga.

Les clubs de la poule de Garoua font de la débrouillardise en ce qui concernent les logis. Deux équipes ont choisi de dormir au stade
Omnisports Roumdé Adjia. Il s’agit de Cetef de Douala
et Kohi club de Maroua. Le Stade dispose en effet de chambre que le directeur met à la disposition des
équipes moyennant quelques francs.

Panthère de
Bangangté, l’équipe la plus supporté du tournoi a pris
ses quartiers à la base aérienne de Garoua,
certainement à cause des entrées de son Capitaine de président.

Le président Simon Pierre Andeng de International Lion Ngoma a
préféré loué une villa à Poumpouré, un quartier chic de la ville, pour loger son équipe.

Le Tonnerre de Yaoundé est logé dans un hôtel du côté de Poumpouré aussi.

A la fin du match d’ouverture du tournoi
joué au stade de Garoua, match remporté par
International Lion Ngoma d’Ebolowa, les joueurs de
Coton sport de Garoua, champions du Cameroun en titre
ont reçu leur trophée de champion 2006 des mains de
Ondoua Akoa Alphonse Roger, secrétaire général de la
province du nord qui représentait le gouverneur. A
cette occasion, on a appris que Coton a déjà repris
les entraînements pour le compte de la prochaine
saison et dix joueurs ont été remerciés par la
direction du club.

La cérémonie d’ouverture des Interpoules à Garoua
était époustouflante. Le public de Roumdé Adjia a eu
droit à une démonstration de la fantasia. Constituée
de 27 chevaux, dont 7 de la garde rapprochée du lamido
de Garoua. 17 chevaux du groupe des notables du
lamido. Cette fantasia témoigne de la prestance et de la
grandeur de la cour royale. Ainsi leur passage traduit
la synergie entre tous les fils du Nord. Après la
fantasia, on a eu droit au défilé des différentes
délégations avec en tête le drapeau Fair Play Fifa
suivi de deux pancartes. La première sur la lutte
contre le VIH sida, la deuxième qui
incitait à respecter les décisions des arbitres.

Les responsables de MTN sont à couteaux tirés
contre le Tonnerre de Yaoundé qui est la seule équipe
à n’avoir pas arboré les maillots offerts
par ce partenaire de la Fecafoot. Essomba Eyenga, refuse que son équipe n’arbore ces équipements, arguant l’absence du logo de Sumoca, une société qui verse à son équipe 28 millions par an. Les responsables de MTN ont saisi le comité d’organisation. On attend la deuxième
sortie du club de Mvog Ada, ce mardi pour savoir si
Essomba Eyenga est revenu à la raison. Il faut aussi
dire que ce n’est que la veille de l’ouverture du
tournoi que les équipes ont reçu les équipements. 25
maillots et shorts pour chaque équipe et trois
survêtements pour les entraîneurs.

Petit Pays, turbo d’Afrique, artiste de renom au pays
de Manu Dibango était la grande star du stade Lamido Yaya
Dahirou en cette ouverture du tournoi ce dimanche à
Maroua. Adolphe Claude Moundi, de son vrai nom, est
arrivé pendant le deuxième match entouré de ses
danseuses. Il faut dire que le musicien est en ce
moment en tournée pour une série de concert et en a
profité pour faire le spectateur au stade municipal
Lamido Yaya Dahirou.

Les membres des commissions mises en place par la
Fecafoot pour le tournoi interpoules sont au petit
soin. Chaque membre recevra comme indemnité, 500.000
FCFA. En plus de cela, il percevra 10.000frs par
jour pour le repas et 10.000 FCFA pour le déplacement
dans la ville. La chambre de chaque membre est
facturée à 20.000 FCFA par jour.

L’ancien entraîneur de Mont Cameroon de Buéa, Joseph
Monthé, aujourd’hui sur le banc de touche de de Tiko
United, le représentant du sud ouest au interpoules, a
été averti par la commission de discipline de ce
tournoi pour n’avoir pas porté le survêtement de MTN
au cour du match de son équipe contre CPSA. Ce que
l’on ne comprend pas c’est que Luther, Fokam, le coach
de University de Ngaounderé qui était sur le banc sans
cet équipement n’a été sanctionné. Une belle explication du deux poids, deux mesures.

L’entraîneur des lions juniors, Aboubakar Souleymanou
qui prépare la prochaine coupe d’Afrique de la
catégorie qui démarre le 20 janvier prochain, est
présent dans ce stade du tournoi. Il a été aperçu à
l’ouverture à Garoua avec son calepin en main. Il était aussi présent hier du côté de Maroua. Le coach des
lionceaux a dit vouloir rester jusqu’à la fin de la
compétition pour suivre les jeunes qu’il a déjà
ciblés. Arie Haan, le coach des lions était lui aussi
annoncé, jusque là, l’ombre du Batave n’a pas encore
été aperçu du côté du septentrion.

Rassemblées par Guy Nsigué à Maroua

P.-S.

Camfoot.com