Fecafoot : Bidoung Mkpatt « légitime » Tombi A Roko

Le ministre des sports et de l’Éducation physique a donné ce mercredi son onction à Tombi A Roko Sidiki, qu’il conforte dans son fauteuil de président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) en dépit de la sentence de la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun, rendue le 12 novembre dernier qui annule le processus électoral à la Fecafoot.

Le communiqué indique qu’il y aurait eu des concertations organisées ce mercredi au Minsep entre le patron des lieux et les « différentes parties prenantes ».

Le même communiqué précise :

  1. que la loi n ° 2011 /018 du 15 juillet 2011 relative à l’Organisation et à la Promotion des Activités Physiques et Sportives et le décret n ° 2012/ 436 du 1er octobre 2012 portant organisation du Ministère des Sports et de l’Education Physique donnent compétence exclusive au Ministère des Sports et de l’Education Physique de veiller au respect par les fédérations des lois et règlements en vigueur ;
  2. que la loi suscitée ne reconnait à la Chambre de Conciliation et d’ Arbitrage instituée auprès du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun que le pouvoir de statuer sur les litiges opposant les licenciés et les fédérations sportives après épuisement des voies de recours internes à chaque fédération ;
  3. qu’en se prononçant sur un cas afférent au respect de la légalité républicaine, cette Chambre a outrepassé ses compétences en violation des règles de compétence qui, du reste, sont d’ordre public.

Nous publions l’intégralité du communiqué :

Nous y reviendrons...

Armel Kenné

P.-S.

Camfoot