Joseph Feutcheu, brisé, veut quitter le football

Après une dizaine d’années passées dans les milieux du football, Joseph Feutcheu va peut-être passer à autre chose. D’après les informations Camfoot, celui que beaucoup considèrent comme l’un des plus grands mécènes du football camerounais des récentes années, sa décision ferait suite aux multiples obstacles qui sont dressés sur son chemin. Lors d’une récente sortie, il confiait que sa vie était même en péril à cause du football.

Pourtant lorsqu’il est porté à la tête de la Panthère Sportive du Ndé, il suscite beaucoup d’espoir car se montrant davantage préoccupé par le désir de contribuer à son rayonnement. Il y injecte des sommes faramineuses et grâce à lui, la Panthère du Ndé revient au-devant de la scène. Le séjour de Joseph Feutcheu à la tête de cette équipe est couronné par un sacre en coupe du Cameroun en 2009, après plus de 20 ans de disette. Plusieurs joueurs ayant contribué à cette épopée sont ciblés en hexagone. Notamment Charly Fomen qui décroche un contrat professionnel avec l’Olympique de Marseille. Plus de 400 millions Fcfa doivent être reversés à la Panthère.

Les appétits égoïstes de certaines élites du Ndé sont désormais aiguisés. Sous le prétexte que Joseph Feutcheu n’est pas natif de ce département, des stratégies sont mises en œuvre pour le débarquer. Commence alors sa descente aux enfers. Il se retire à Bandjoun, département d’origine de son père pour créer Feutcheu FC de Djiko.

L’équipe survole rapidement le championnat régional de 2e division de l’Ouest et se retrouve en Ligue 2. Panthère Security et Panthère fille de Garoua, financés par la même personne, connaissent la même ascension dans la région du Nord. Dans la foulée, Joseph Feutcheu est élu président de la Ligue régionale de football de l’Ouest. Mais son l’ambition dévoilée de de briguer la présidence de la fédération camerounaise de football, déclenchera contre lui, un rouleau compresseur. Au bout d’un processus électoral très tendu, il est débarqué de la Ligue de football de l’Ouest. Pourtant reconnus par la qualité du jeu qu’ils produisent, ses clubs ne produisent pas de bons résultats. D’aucuns déduisent qu’il s’agit de la conséquence des prétentions de leur président.

Visiblement lassé par sa vie de président de club, Joseph Feutcheu aurait finalement décidé de quitter le monde du football. Son club Feutcheu FC de Djiko pourrait ainsi changer de dénomination avant le début de la prochaine saison sportive. Des concertations dans ce sens seraient en cours avec des élites du département du Koung-Khi qui souhaitent reprendre l’équipe en main. Certaines sources renseignent que les concertations sont déjà bouclées ; le nom arrêté pourrait être dévoilé dans les prochains jours.

Gaël Tadj

P.-S.

Camfoot