Question autour de Finke : Mbia dribble la presse

Du temps où il était à la tête de l’encadrement technique de la sélection nationale fanion du Cameroun, Volker Finke était assez proche de son capitaine, Stéphane Mbia. Ce qui est tout à fait normal comme relation entre un entraîneur et son capitaine. Mais, interrogé ce dimanche en conférence de presse sur « ce qui a changé depuis le départ de Volker Finke », le milieu de terrain de Trabzonspor a botté en touche. Comme s’il avait définitivement tourné la page.

Il a en effet utilisé une belle « pirouette » pour éviter de se mettre dans une situation qui aurait pu l’embarrasser. Le capitaine des Lions Indomptables n’a certainement pas voulu créer d’amalgame ou de polémique entre son ancien et son nouvel entraîneur en sélection. Aucune comparaison, ni aucun commentaire non plus. « Le plus important c’est de se focaliser sur le match de mardi qui est très important. On a essayé de respecter les consignes de notre manager. C’est ce qu’on essaie toujours de faire. Ce ne sera pas un match facile. Il faut le préparer comme on l’a fait lors du premier match », a-t-il répondu, en évitant en réalité, la question qui lui a été posée.

« Tout le monde sait ce que nous avons à faire. Nous devons toujours penser à la victoire. Nous préparons le match retour comme nous l’avons fait pour le match aller. Nous avons une belle équipe, et je crois que nous allons tout donner pour faire un bon match », a-t-il ajouté. Après leur large succès 3-0 à Niamey, les Camerounais reçoivent le Niger mardi à Yaoundé, dans le cadre du match retour de ce second tour des éliminatoires du Mondial 2018.

Arthur Wandji

P.-S.

Camfoot