Fecafoot : Abdouraman fustige une « ingérence »

La pilule du communiqué signé par le ministre des sports, Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, visant à marquer la position de son ministère par rapport à la sentence de la CCA du 12 novembre relative à l’annulation du processus électoral à la Fecafoot, surprend le camp vainqueur de ladite affaire. Joseph Antoine Bell, Brigitte Mebande, Emmanuel Loga ou encore John Begheni Ndeh se gardent le droit de réagir à ce nouveau rebondissement, tandis qu’Abdouraman Hamadou, très peu disert, a néanmoins fait une sortie sur les réseaux sociaux et dans laquelle il marque son indignation.

Le président de l’Étoile Filante de Garoua y voit une ingérence du ministre camerounais dans les affaires du football, proscrite par les statuts de la FIFA. « Le Ministre des Sports vient de servir à la FIFA, sur un plateau en or, une ingérence caractérisée dans le fonctionnement de la Fecafoot. Tout cela dans le but, évident, de permettre à la FIFA de revenir dans le jeu à travers une éventuelle suspension du Cameroun et la mise en place d’un nouveau Comité de normalisation pour sauver ses nouveaux amis... », a-t-il réagi sur sa page Facebook.

Sa coalition s’est réunie mercredi soir pour voir quelles suites donner au communiqué du ministre.

Armel Kenné

P.-S.

Camfoot