Bidoung : « l’heure est à la préparation des CAN2016 et 2019 »

A l’ouverture des concertations relatives à la crise à la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) ce mercredi dans son département ministériel, le Ministre des Sports et de l’Education physique a, dans son laïus, foulé au pied la sentence de la CCA. Il a également souligné la prééminence des CAN 2016 et 2019 à venir. Il pense ainsi que le temps du processus électoral est passé et qu’il est désormais dans le rétroviseur. Camfoot a sélectionné pour vous quelques analectes de ce discours…

« Au moment où toutes les attentions étaient focalisées sur la consolidation des stratégies en vue de la relance de notre football, au moment où le gouvernement, sur très hautes instructions de la hiérarchie, a amorcé la phase déterminante des préparatifs des coupes féminine et masculine de football, avec notamment la construction des infrastructures, est survenu un fait aussi inattendu que grave, à savoir la sentence de la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage d’annuler le processus électoral à la Fédération camerounaise de football… »

« Cette situation ne pouvait laisser indifférent le Ministère des Sports et de l’Education physique, lui qui assure la tutelle des associations sportives nationales, car cette situation a de lourdes conséquences sur l’opinion publique nationale et internationale et risque de ternir l’image de notre pays auprès de ses partenaires engagés aux côtés du Cameroun dans les activités préparatoires des Can 2016 et 2019 ».

« Face à cette situation, j’ai jugé opportun de réunir les différentes parties prenantes pour une concertation permettant d’examiner froidement les suites de la sentence de la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage pour qu’ensemble, nous trouvions des voies et moyens susceptibles de ramener la sérénité au sein du football camerounais ».

« J’en appelle au sens de la responsabilité car il vous revient la complexe mission de redonner confiance et fierté au peuple camerounais et éviter que le football camerounais que tout le monde croyait sorti des crises absurdes, ne sombre définitivement dans le marasme »

« Les résolutions que nous avons prises aujourd’hui sont constructives et nous permettent d’aller de l’avant en apportant des réajustements appropriés aux problèmes spécifiques qui se posent à chaque Etat. L’heure est à la préparation des grandes échéances qui nous interpellent. Je peux les rappeler ici, la Can 2016 féminine, la Can « Gabon 2017 » ; nous avons la Coupe du monde, « Russie 2018 » ; la Can « Cameroun 2019 ». Ces échéances interpellent toutes les parties prenantes de l’univers du sport et tous les Camerounais patriotes. L’heure est au travail. Plus de polémiques, plus d’affrontements, que tout le monde mette la main à la patte, et ces échéances vont être déterminantes pour défendre tous l’image de marque de notre pays »

Recueillis par Armel Kenné

P.-S.

Camfoot